Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 16:01

 

Marc Dumont

Marc, lors de l'AG de la Ligue [2004]

 

Voilà...Je viens d'apprendre que Marc Dumont, dirigeant du Havre AC, en avait terminé avec sa longue lutte contre la maladie et nous avait quittés... 

J'ai pensé à lui tout au long de ces derniers mois où nous savions qu'il menait un gros combat contre une maladie qui l'affaiblissait énormément.

Nous avons exercé le même métier, professeur d'EPS, mais c'est autour de la fonction de "jeune juge" que nous avons le plus échangé. Son petit-fils était intéressé par cette entrée dans l'athlétisme, et j'avais fait parvenir à Marc les documents qui pouvaient l'aider.

C'est en juin dernier, lors d'une compétition de benjamins-minimes à Evreux que le jeune Nicolas a pu être validé. Nous nous étions arrangés avec Véronique Leboucher, responsable des jeunes juges dans le 76 mais occupée par la saisie sur Logica, et Didier Cognard, qui m'a remplacée sur mon poste de juge, pour que je valide par le biais d'un questionnaire théorique le jeune Nicolas. Brillamment validé.

Et j'avais eu la délicate surprise de recevoir peu après une lettre de Marc me remerciant de m'être débrouillée, organisée pour le valider... C'était la première et unique fois que quelqu'un prenait le temps de cette gratitude, et j'en ai été très touchée.

Il m'écrivait être sensible au fait que les clubs se devaient de coopérer dans un souci commun d'EDUCATION, souci que je partage profondément.

Et si je dois garder quelque chose de Marc, ce sont ces mots...

 

Et si j'en juge par le texte qu'il a demandé à Bruno Vibert de lire lors de la dernière assemblée générale de la Ligue, au cours de laquelle lui était remise la médaille de platine de la Fédération, cette gratitude faisait partie de lui. Avec une bonne dose d'humilité...

 

Marc a été l'entraineur de nombreux athlètes, dont Gilles Delaune, originaire du Havre, avec lequel il est resté très proche. Quand ils se retrouvaient sur les stades, on voyaient bien que le lien était fort, et qu'il avait plaisir à retrouver Gilles, à retrouver Emilie qu'il avait vu grandir. Au-delà des couleurs de maillots différentes.

 

Toutes nos pensées pour Marc, et tous ses proches...

 

      ***

 

Si vous ne connaissez pas déjà les cahiers qu'il a patiemment et passionément constitués au fil des ans, vous pouvez les consulter ICI.

Sur le site du Havre AC, voilà ce que Bruno Vibert, le président, nous en dit.

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 13:23

 

 numérisation0003

Claude, Rendez-Vous des Associations Sportives Scolaires, au lycée Modeste Leroy, juin 2002

 

Voilà presqu'un mois que Claude Vairet nous a quitté. Une page lui avait été consacrée dans le livre des 100 ans du club, page reprise ici.

J'ai connu Claude en tant que coordonnateur technique du club, lors de ma 2è vie d'athlète, autour de 1990, entre mes 28 et mes 33 ans. Mais Claude, c'est surtout en tant que collègue, prof d'EPS, que je l'ai connu, ardent défenseur du sport scolaire. Et c'est à Claude que je dois quelques uns de mes plus gros fou-rires, des vraiment gros, qui me viennent spontanément à l'esprit quand je pense à lui.

 

J'en évoquerai trois.

 

* First one, the best :

Claude a fait le plus gros de sa carrière professionnelle au collège/lycée St François, avec le succès que l'on sait dans le cadre de l'animation de l'association sportive et tout un tas d'équipes emmenées aux France d'athlé UNSS entre autre. Mais Claude a aussi exercé quelques années [2 ou 3??] au collège Immaculée de Damville, que nous [collège des 7 épis à St André de l'Eure] rencontrions dans le cadre du district UNSS de Verneuil sur Avre. 

Lors d'une après-midi "basket", les cadets de St André de l'Eure n'ayant pas d'équipe à rencontrer, nous avons improvisé un  match cadets contre profs, avec à l'arbitrage ma copine Anne, de Damville, et moi. Ont joué Claude, Serge Masson [après je sais plus...c'est vieux...]. Claude a fait un tel show que ni Anne ni moi ne pouvions réellement arbitrer, tellement on riait, et tellement on n'y voyait plus rien à cause de nos yeux tout embués de larmes de rire, avec des crampes dans les joues...Je n'exagère rien du tout. J'ai vécu là sans doute le plus gros fou-rire de toute ma vie!

 

* Second one :

Claude était coordonnateur de la zone sud [les lycées du sud de l'Eure] lorsque j'étais directrice départementale de l'UNSS [entre septembre 1999 et juin 2002]. Tous les ans, en fin d'année scolaire, les coordonateurs UNSS des collèges et des lycées de toute l'académie de Rouen étaient réunis pour une assemblée générale de bilan. Une année, François Daliphard avait obtenu la salle de l'Hôtel de Région où siègent les conseillers régionaux, pour cette réunion [on voit cette salle un peu et aussi ]. Qui s'est donc déroulée dans ce bel amphi, chaque participant occupant une table, équipée d'un micro...qui n'avaient pas été coupés...Et pendant toute la réunion, Claude et son compère Nicolas Chabas ont ponctué/interrompu les propos de François...Quand celui-ci évoquait une activité d'un "certain genre", Claude et/ou Nicolas clamait dans leur micro "supprimez...la gymnastique...le tennis de table..le badminton...etc...". Les coordonnateurs de Seine-Maritime, qui ne les connaissaient pas se sont demandés qui étaient ces gros tarés...et moi, je n'en pouvais plus de rire...

 

numérisation0004

Claude et son pote Nicolas, lors d'une des assemblées générales de coordonateurs de l'académie de Rouen, à Poses cette fois-là!


* Third one :

En vrac, toutes les réunions des coordonnateurs UNSS de l'Eure qu'avec Patrick Veit nous avons animées pendant trois ans. Ils étaient 10 coordonnateurs, 7 pour les collèges, 3 pour les lycées. Et très vite, j'ai été surprise par le côté très sage des 7 de collèges, et par le côté infernal des 3 de lycées. Claude, Nicolas, Francis Lieupart pour commencer, puis Gilles Pelletier en remplacement de Francis. Im-pre-ssio-nants!

 

Voilà, Claude pouvait être très très drôle, aimait la convivialité, travailler avec sérieux sans se prendre au sérieux, et c'est le souvenir que j'ai envie de garder de lui...

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 11:37

 

Arnaud Legall 1995

Arnaud Legall, cadet, en 1995

 

cross janvier 2002- Arnaud legall

Arnaud, en 2006, entre Christophe Bontemps et Martin Lepetit

 

C'est avec stupeur que nous avons appris en début de semaine la disparition d'Arnaud Legall, emporté à 35 ans par une leucémie foudroyante.

Coureur de demi-fond, adepte du cross, du 3000 steeple aux interclubs [dans mon souvenir, il a fait équipe avec Jean-Christophe Boulanger pour la paire "3000 steeple"], avec un petit passage par le triathlon dans les années 2000, je me souviens avoir été frappée par sa ressemblance avec son papa, Serge, qui l'avait amené à l'athlétisme.

Arnaud était professeur d'EPS, au collège Pablo Néruda et reçu à l'agrégation juste avant son départ pour Lannion avec Caroline Lebas, professeur d'EPS également, en poste au collège Politzer avant la Bretagne, et maman de leurs deux petits enfants.

Je crois que tout le monde est sous le choc de cette nouvelle, difficilement concevable. Nous gardons d'Arnaud l'image de quelqu'un de très posé, discret, attaché aux valeurs du monde associatif, efficace dans son métier, très apprécié.

Et nous pensons très fort à ses proches, à Caroline, à leurs enfants, en ce moment si difficile et douloureux...

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 09:29

 

massif-japonais

source

 

Il y a tout juste un an, Pierrot nous quittait...

J'avais découvert, dans un des hommages qui lui ont été rendus lors de la célébration à l'église, que Pierrot aimait beaucoup les beaux jardins.

Alors en sa mémoire, voilà une image de beau jardin, celui de Giverny, une façon douce de penser à lui.

Et à tous ses proches, en ce jour.

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 10:11

Vendredi 11 février dernier a eu lieu en salle Monet à la Préfecture la cérémonie de remise des médailles de la Jeunesse et des Sports.

Parmi les 15 récipiendaires,il y avait notre Pierrot Mevel auquel était attribué la médaille de bronze, une médaille qu'Yvette a reçue.

Un bel hommage, une médaille du coeur pour Pierrot, accompagnés d'émotion partagée.

Une juste récompense pour son engagement, son dévouement, sa bienveillance...

 

 

Remise médaille Pierrot

 

Sur cette photo, Michèle Schaeller, présidente du Comité départemental de l'Eure des Médaillés de la Jeunesse et des Sports, Madame Fabienne Buccio, Préfète de l'Eure, Yvette Mevel et ses filles, Serge Bontemps, maire de Saint-Sébastien de Morsent

 

Yvette Mevel et Serge Bontemps

 

 

groupe médaillés J et S-2011

 

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 09:20

 

Equipe garçons 1985

Debouts : Jean-François Grépoire, Olivier Louis-Joseph, Arnaud Capran, Jeffrey Pedain, Eddy Joseph-Mathieu, Eric Demême

Accroupis : Eric Levasseur, Emmanuel Fouchet, Eric Baudu, Frantz Pellan, Francis Nehou

 

 

Nous venons d'apprendre la disparition de Francis Nehou, début janvier. A l'âge de 43 ans...

Francis, que vous voyez là, au premier rang à droite, avec la fine équipe des cadets de 1985, était un lanceur de javelot, talentueux et atypique.

Il est dans le top10 du javelot, avec un record à 56m04, établi en 1988.

Passionné par le hard-rock et les ovnis, il détonait avec ses grands cheveux, ses débardeurs ACDC et son blouson en cuir. Et imposait le respect dès qu'il balançait son javelot...Des lanceurs à plus de 55m, y en a pas eu beaucoup au club...

Nous avons tous une grosse pensée pour lui, ses enfants, ses proches...

 

 

Francis Nehou

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 18:09

 

  Saint-Sebastien-de-Morsent -église-Saint-Sebastien-du-Bois

  source

 

La cérémonie religieuse pour Pierrot a eu lieu aujourd'hui, à 15h, dans l'église St Sébastien du Bois-Gencelin, à St Sébastien de Morsent.

Nous étions nombreux, très nombreux pour cet adio à Pierrot et pour accompagner Yvette et tous ses proches.

Nicole a lu un texte, en notre nom à tous :



"Pierrot était notre compagnon de club depuis 1998.

Sa rigueur, sa clairvoyance ont été, tout ce temps, notre colonne vertébrale.
Combien de fois ne nous a-t-il rappelés à l’ordre quand un comité directeur s’éternisait ?

Il a su mettre ses qualités au service de notre club.
A son poste de secrétaire général, il a réorganisé l’administration, suivi les actions, monté les dossiers en les conduisant jusqu’à leur aboutissement.
Son suivi des licences ne laissait aucune place à l’erreur, pas plus d’ailleurs pour aucunes des tâches qu’il entreprenait.

Il était la cheville ouvrière des organisations du club, le Challenge Lavaud, l’Ebroïcienne … que d’heures passées aux inscriptions, au contrôle des paiements, des certificats médicaux, à la préparation des dossards.
Son humour très particulier, la chaleur de son accueil, son attention à tous et à chacun faisaient que nous ne venions pas spécialement au club, nous venions voir Pierrot.

Sa gentillesse, son efficacité, sa réflexion avisée lui ont assuré notre estime et notre affection.

Dire qu’il va nous manquer est trop peu dire. Il appartient désormais à l’histoire de notre club où les secrétaires furent peu nombreux, mais tous d’envergure.
Merci Pierrot, tu restes à jamais dans nos cœurs et nos mémoires."

 


Partager cet article
Repost0
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 10:19

 

Pierrot et Jordan

Pierrot et Jordan - Juillet 2009, Pointes d'Or

 

 

Pierrot et Yoan

Pierrot et Yoan - Juillet 2009, Pointes d'Or

 

En juillet 2009, lors du dernier comité directeur de la saison, j'avais demandé à chacun quel bilan il faisait de la saison écoulée, en positif/négatif.

Pierrot avait dit : "en positif, pour moi, c'est le blog!". Je sais qu'il a lu tous les articles, que la première chose qu'il faisait en arrivant au bureau, c'était d'allumer l'ordi, d'aller ensuite sur le site du club puis sur le blog.

Comment pouvais-je imaginer que moins d'un an après, j'écrirai ici une sorte d'Adieu-Merci Pierrot qu'il ne lirait pas...

C'est très étrange de le savoir parti...Je crois qu'on est quelques uns à ne pas vraiment réaliser...Enfin, moi, j'ai du mal...il nous manque...

Souhaitons que tout ce qu'il a fait, tout ce qu'il était nous reste, longtemps, en mémoire...

 

 

 [Pierrot aurait eu, entre autre, un grand plaisir à voir la parution du livre du centenaire, qui a été présenté jeudi soir, dans des circonstances si particulières, Pierrot nous ayant quitté dans la nuit précédente...un mélange de joie et de profonde tristesse, et nos pensées tournées vers lui. Il aurait sans aucun doute eu beaucoup de plaisir à se joindre aux festivités du centenaire...du côté de la pétanque, lui qui fut...champion du Sénégal... Cette histoire m'avait enchantée, et je l'avais évoquée, .]

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 12:02




Ces deux photos ont été prises lors du 1er tour des interclubs à Vernon, le 3 mai 2009. Et nous venons d'apprendre, par Josette, qu'un mois après jour pour jour, Misso nous avait quitté...
Il était passé au stade dans la semaine qui a suivi les interclubs, pour nous dire qu'il allait passer des examens, inquiet d'une phlébite.  Il y est allé au début de la semaine qui suivait, est rentré chez lui. Puis grosse alerte, et hospitalisation d'urgence. Transfert à Paris...
Misso, [Raymond Missonier] accompagnait Josette dans la vie et sur toutes les compétitions auxquelles Josette participait. Je les croisais sur la voie verte, Josette à la marche et Raymond qui trottinait...
On ne l'oublira pas notre Misso. Et toutes nos pensées et notre soutien vont à Josette, qu'on a du mal à imaginer sans son Misso...





Partager cet article
Repost0